Blog

Ceux que l’on ne regardait plus

1618 Views0 Comment

EN TOURNAGE

Il ne s’agit « que » d’un restaurant-ouvrier diront certains. Et pourtant, ce lieu représente à lui seul ce qu’il reste du passé ouvrier de la France. A la frontière avec Montceau-les-Mines, le bistrot-restaurant « Les Chavannes » réunit parmi ses clients fidèles des personnes que tout pourrait opposer. Pour la plupart, ils ont participé aux manifestations des gilets jaunes en 2018. Et tous, ils portent leurs espoirs sur des candidats totalement différents pour la prochaine présidentielle de 2022.
« Ceux que l’on ne regardait plus » se veut au carrefour de la sociologie et de la politique.
En pleine campagne présidentielle, nous suivrons trois personnages. Le premier est le patron de ce bar, un ancien chauffeur routier, de gauche. Né en 1958, la même année que la Ve République, il a connu tous les présidents. Pour Michel, son bar et les nombreuses discussions qui l’anime, fonctionnent comme une prise de température du climat sociétal à chaque élection présidentielle. Le deuxième personnage est une cliente fidèle, sympathisante du Rassemblement national. Commerçante sur les marchés, elle s’inquiète de la montée des incivilités et du peu de considération de la classe politique pour les questions sociales. Le troisième, enfin, est un ancien militant syndical, un habitué des batailles politiques. Son combat se traduit essentiellement sur le terrain.
Tous les trois, ils partagent le même espoir : être entendus, regardés, considérés. Nous les suivrons dans les mois qui précèdent l’élection présidentielle de 2022, entre ce bar où ils se réunissent et leurs engagements politiques respectifs sur le terrain. Comment la colère qu’ils avaient exprimée en 2018 va-t-elle se traduire dans les urnes en 2022 ?

Réalisation : Sofian Aissaoui
Production : Viva Productions/Armoni Production/France Télévisions